Qu’est-ce que le liquide amniotique? Sa composition et ses fonctions

Le liquide amniotique est composé de plusieurs sels, ions, protéines et enzymes qui aident à la croissance du fœtus. Il agit comme une barrière physique contre les traumatismes et fournit au fœtus un environnement bien lubrifié et nutritif. Les niveaux de liquide sont judicieusement maintenus par les systèmes maternels et fœtaux. Dans de rares cas, il peut y avoir trop ou trop peu de liquide. Ces conditions doivent être gérées sous surveillance médicale.

Un bébé minuscule flottant dans un utérus liquide – et mettant en évidence dans cette image envoûtante est le liquide amniotique! Quel rôle joue le liquide amniotique dans votre grossesse? Cela affecte-t-il le développement du bébé? Nous répondrons à ces questions et plus ici.

Le liquide amniotique et le sac maintiennent une température légèrement plus élevée (environ 99,7 ° F) que la mère pour garder l’environnement confortable et confortable.1

Le liquide amniotique jaune clair est une substance complexe qui entoure le fœtus en croissance pendant la grossesse. Le liquide amniotique et le fœtus en croissance sont tous deux contenus dans un sac amniotique. Ce sac constitue la zone de sécurité du bébé et offre au bébé suffisamment de place pour nager, dégringoler et développer son tonus musculaire2.

Composition de liquide amniotique

Fait amusant! Le liquide amniotique et le sac amniotique ne sont pas uniques aux êtres humains ou même aux mammifères. Les oiseaux et les reptiles pondent également des œufs contenant des sacs amniotiques et du liquide. Comme les animaux supérieurs ont évolué à partir des reptiles, le mode d’accouplement est passé de la ponte à la production de descendants vivants, et le système a évolué pour produire ce que l’on peut considérer comme un oeuf modifié, un liquide amniotique, un cordon ombilical et le placenta.

Le liquide amniotique est essentiellement un mélange de beaucoup de choses – des ions, des composés biologiques, des excrétions fœtales et des sels. Miraculeusement, le liquide amniotique est avalé et inhalé par le fœtus, puis excrété à travers les systèmes digestifs et urinaires en développement. La composition du liquide amniotique change à mesure que la grossesse progresse.4

Il contient des hormones qui stimulent la différenciation cellulaire, le développement embryonnaire, la régénération tissulaire et la régulation du système immunitaire. Au fur et à mesure que la grossesse progresse, le placenta joue le rôle nutritif principal et le liquide amniotique le complète avec des protéines supplémentaires.5

Liquide amniotique: changements au cours des semaines

8 premières semaines

Le liquide amniotique commence à se former presque aussitôt que l’embryon s’implante dans la paroi de l’utérus. Environ au cours des 8 premières semaines de grossesse, le volume de liquide amniotique augmente plus rapidement que la taille de l’embryon. L’eau dans le liquide amniotique passe initialement du sang de la mère à travers les membranes fœtales au foetus. Avec le développement du placenta et des organes fœtaux, l’eau et le soluté provenant du sang de la mère passent par le placenta jusqu’au fœtus, puis au liquide amniotique. Voici quelque chose à admirer – la peau du fœtus n’a pas encore développé une couche externe épaissie de la peau remplie de la protéine kératine (ou devenir étanche en termes simples). Ainsi, le fluide traverse la peau dans les deux sens. C’est pourquoi la composition du sang fœtal et du liquide amniotique est similaire. La kératinisation de la peau a lieu seulement vers les semaines 19-25 de la grossesse.

Les niveaux de liquide amniotique fluctuent tout au long de la grossesse. Dans les premiers stades de la grossesse, le volume de liquide amniotique augmente d’environ 25 ml à 10 semaines à environ 400 ml à 20 semaines. À environ 34 semaines de gestation, la teneur en liquide est la plus élevée à 800 ml. Après cela, le contenu commence à tomber régulièrement à 600 ml au moment où le bébé est prêt à naître.6

Semaine 8 En avant

Le fœtus commence à avaler le liquide amniotique peu après 8-10 semaines de grossesse. La quantité ingérée n’est cependant pas assez grande pour faire une différence dans le volume de liquide amniotique à ce stade. Au fur et à mesure que la grossesse progresse, le liquide amniotique de la semaine 20 est en grande partie composé d’urine fœtale, de cellules cutanées excrétées par le bébé et de sécrétions de liquide du nez, de la bouche, des poumons et de la gorge. Lorsque le bébé respire, le liquide pulmonaire laisse le bébé en petites quantités à chaque respiration. Bien que petit, cela apporte une contribution significative au volume de liquide amniotique. L’avalement et le transfert à travers les membranes prennent soin de l’élimination du liquide. Ce cycle d’addition et d’élimination du liquide amniotique assure un équilibre stable et sain du liquide dans le sac amniotique.

Principales fonctions du liquide amniotique

Fournit une protection mécanique : L’une des principales fonctions du liquide amniotique est de prévenir les traumatismes mécaniques du fœtus. Il garde le foetus en pleine croissance en toute sécurité, agissant comme un amortisseur de toutes sortes. Le liquide amniotique fournit un environnement bien lubrifié dans lequel le fœtus peut se déplacer, contribuant ainsi à la croissance et au renforcement osseux.8

Le liquide amniotique remplit une foule de fonctions vitales pendant la grossesse – il nourrit le fœtus en croissance, favorise la croissance et offre une protection antimicrobienne et mécanique. En plus de fournir un environnement parfait et protégé pour le minuscule fœtus, le liquide amniotique stimule également le fonctionnement de systèmes sensibles qui se rejoignent dans le développement du fœtus.

Permet le développement des parties du corps : Le liquide amniotique circule librement dans l’utérus, gardant chaque partie du corps lubrifiée. Cela permet la croissance des parties externes du corps telles que les doigts et les orteils et les empêche de s’agglomérer. Il aide également au développement des poumons et du système digestif.

Offre un système immunitaire naturel : Le liquide amniotique joue un rôle important dans le système immunitaire naturel du bébé. Beaucoup de substances antimicrobiennes qui composent le système immunitaire naturel du bébé peuvent être trouvés dans le liquide amniotique. Ces antimicrobiens protègent le bébé contre diverses bactéries, champignons, protozoaires et virus.10

Offre de la nutrition : Le liquide amniotique est un système de nutrition parfaitement équilibré qui fournit au fœtus en croissance tout ce dont il a besoin. Il est riche en glucides, électrolytes, enzymes, hormones, lipides, lactate, protéines et peptides, et pyruvate. La taurine, un constituant important de la bile, se trouve en plus grande quantité dans le liquide amniotique par rapport au sérum maternel. Le liquide amniotique constitue donc un mécanisme de supplémentation nutritionnelle qui aide le fœtus à se développer pleinement11.

Fournit un milieu de diagnostic : Le liquide amniotique aide également les médecins à évaluer la santé du fœtus. Depuis les années 1970, l’amniocentèse, un procédé médical qui prélève du liquide amniotique pour les tests, a été un outil précieux pour détecter les anomalies chromosomiques, les anomalies du tube neural, les maladies génétiques et plusieurs autres problèmes innés de la santé et du métabolisme sanguins. 12

Déséquilibre dans les niveaux de liquide amniotique

Le niveau de liquide amniotique est étroitement régulé à la fois par le corps de la mère et aussi par l’échange de fluides avec le fœtus dans l’utérus. Dans la majorité des grossesses, ce processus de régulation complexe fonctionne parfaitement. Cependant, il y a de rares occasions où le niveau de liquide amniotique peut aller de travers, devenir trop haut ou trop bas. Cette situation nécessitera une intervention médicale.

Oligohydramnios

Dans cette condition, il y a trop peu de liquide amniotique dans le sac. Seulement 4% des femmes enceintes sont susceptibles de développer cette condition. La déshydratation, les grossesses tardives, l’hypertension ou le diabète chez la mère, les membranes rompues autour du fœtus, les problèmes de développement avec les reins ou les voies urinaires du bébé, ou des problèmes avec le placenta peuvent tous causer cette condition.

Risques d’Oligohydramnios

  • Oligohydramnios peut être un problème grave quand il est diagnostiqué dans la première moitié de la grossesse. À ce stade, les malformations congénitales dues à la compression des organes fœtaux ou même une fausse couche sont tout à fait possibles.
  • S’il est détecté dans la seconde moitié de la grossesse, l’oligohydramnios peut entraîner un taux de croissance inférieur à la moyenne, un accouchement prématuré ou une césarienne, ou des problèmes de travail tels que le méconium dans le liquide ou la compression du cordon ombilical.
  • Il est le plus souvent diagnostiqué au troisième trimestre lorsque la mère a dépassé la date prévue d’environ deux semaines.13

Quand devriez-vous voir votre médecin

Oligohydramnios n’est pas une condition qu’une femme enceinte peut détecter elle-même. Il peut être détecté uniquement lors d’un examen échographique.

Quel est le prochain?

De manière rassurante, la science médicale offre plusieurs options pour traiter cette maladie. Le choix du traitement dépend de la cause du problème et de l’étape à laquelle il est détecté. Avant l’accouchement, les liquides de réhydratation orale peuvent aider à augmenter les niveaux de liquide amniotique. En d’autres occasions, le liquide amniotique peut être perfusé dans l’utérus pendant le travail pour améliorer les chances d’un accouchement normal. Ces décisions seront prises par votre médecin qui suivra de près les progrès du bébé.

Si vous n’êtes pas encore à terme, vos niveaux de liquide amniotique et vous serez surveillés de près. L’activité de votre bébé est susceptible d’être surveillée par des tests de stress sans stress et contraction14.

Polyhydramnios

Cette condition lorsque les niveaux de liquide amniotique sont trop élevés est encore plus rare et est observée seulement dans environ 1 pour cent des grossesses. Aussi appelé trouble du liquide amniotique, il peut survenir si la mère a un diabète non contrôlé ou si le bébé avale et absorbe des quantités de liquide amniotique inférieures à la normale. Des problèmes dans les systèmes de développement du corps du bébé peuvent également être une raison de polyhydramnios. Dans certains cas, aucune raison ne peut être détectée. Quelle que soit la cause, il n’y a aucun moyen d’empêcher polyhydramnios.15

Risques de polyhydramnios

Vous serez soulagé de savoir que la plupart des femmes diagnostiquées avec un polyhydramnios n’auront aucun problème et continueront à avoir un bébé en bonne santé. À l’occasion, des complications peuvent survenir, notamment une naissance prématurée (avant 37 semaines) ou des problèmes dans la position du bébé avant l’accouchement ou la mise en place du cordon ombilical.16

Quand devriez-vous voir votre médecin

Polyhydramnios est une condition progressive et vous pouvez n’avoir aucun symptôme apparent du tout. Il est généralement détecté lors d’un examen échographique pendant les derniers stades de la grossesse. Cependant, vous devriez contacter votre médecin si

  • Vous pensez que votre ventre grandit très vite.
  • Si vous souffrez d’essoufflement, de constipation, de brûlures d’estomac ou de pieds enflés. Mais là encore, tous ces symptômes sont communs à la grossesse, il est donc assez difficile de déterminer exactement quand vous devriez consulter votre médecin.17

Quel est le prochain?

Si vous recevez un diagnostic de polyhydramnios, vous devrez probablement consulter votre médecin et passer des échographies plus fréquemment pendant le reste de votre grossesse. Le docteur essayera de découvrir pourquoi vous avez l’état et vous traitera en conséquence.

  • Un cas bénin de polyhydramnios est résolu en gardant la mère sous observation pour enregistrer les changements de niveau de liquide.
  • Les cas graves peuvent nécessiter une amniocentèse pour éliminer l’excès de liquide.
  • Des médicaments peuvent être administrés pour empêcher la production de plus de liquide amniotique.
  • Vous pourriez être conseillé beaucoup de repos.18

Vue de l’Ayurveda sur le liquide amniotique

En Ayurveda, il est entendu que tous les troubles du corps sont de nature métabolique. Les troubles de l’abdomen sont souvent considérés comme dus à un manque de capacité digestive. L’Ayurveda croit que l’accumulation de liquide est une indication de kapha. Par conséquent, les traitements pour polyhydramnios doivent se concentrer sur l’élimination de l’excès de liquide par voie systémique. Le traitement implique l’utilisation de médicaments spécifiques administrés avec des transporteurs alcalins et de l’urine de vache.19

La médecine chinoise peut traiter l’oligohydramnios

Une phytothérapie chinoise traditionnelle extraite de Salvia miltiorrhiza (sauge rouge) peut traiter les oligohydramnios. Dans une étude sur 43 femmes enceintes, la salvia a été administrée par voie intraveineuse et les femmes ont été surveillées pour toute amélioration de la circulation sanguine et un meilleur fonctionnement du placenta. Les résultats ont montré un taux de succès d’environ 70% sans effets secondaires. 20

L’ingestion de liquide amniotique peut-elle être dangereuse?

Pendant la naissance, le bébé, qui a «respiré» du liquide à l’intérieur de l’utérus, progresse vers la respiration dans l’air. À ce moment, elle peut inhaler du liquide amniotique contenant du méconium – les premières selles d’un bébé passent dans le liquide avant ou pendant le travail. Cela pourrait entrer dans les poumons et est appelé méconium aspiration (“avaler” le liquide amniotique est la terminologie commun, profane pour cette condition).

Ces particules de méconium peuvent obstruer les voies respiratoires minuscules. Les poumons du bébé ne sont pas encore complètement développés pour pouvoir échanger des gaz. Ainsi, les médecins peuvent utiliser la réanimation artificielle pour prendre soin de cela. Alternativement, ils peuvent recourir à l’amnioinfusion – en diluant le méconium épais avec du liquide stérile qui est transporté à travers un tube inséré dans l’utérus de la mère. Beaucoup de ces complications sont gérées sur appel par les néonatologistes pendant l’accouchement.21

–>

» Santé » Qu’est-ce que le liquide amniotique? Sa composition et ses fonctions